Histoire et études académiques de la Chiropratique

La chiropratique s’est frayée son chemin sur le podium des professions de santé il y a plus d'un siècle aux Etats-Unis et se trouve actuellement au troisième rang mondial des professions de santé.

La Chiropratique est née en 1895 lorsque David D. Palmer développa une thérapie fondée sur l’ajustement de la colonne vertébrale et dont le but était de corriger les déviations de celle-ci. David D. Palmer considérait ces déviations comme source importante de pathologies.

Cette méthode de traitement a été découverte par hasard lorsque Palmer examina le concierge de son immeuble qui souffrait de surdité. Il avait perdu son ouïe 17 ans plus tôt à la suite d’un craquement de son dos lors d’une flexion.
Palmer détecta qu’une des vertèbres cervicales était déplacée. En ajustant la vertèbre afin qu’elle retrouve sa position de départ, l'homme récupéra instantanément l’ouïe.

Peu de temps après, Palmer consulta un patient avec des troubles cardiaques. Il en déduit que s’il traitait la vertèbre liée au cœur, cela pourrait donner un résultat favorable. Suite à un ajustement vertébral le patient fut guéri immédiatement.
Le succès de ces deux premiers ajustements ainsi que l’incroyable rapidité de réponse face à l’action, ont abouti à une série de recherches scientifiques fondée sur la relation entre la colonne vertébrale, le système nerveux et les articulations et donc la santé en générale. Les résultats se sont ensuite propagés très rapidement aux Etats-Unis.

Il existe actuellement 27 facultés de Chiropratique dans le monde : 15 aux États-Unis, 2 au Canada, 2 en Australie et 8 en Europe (2 en France, 1 au Danemark, 3 au Royaume-Uni et 2 en Espagne). En Espagne, depuis 2007 il est possible de préparer un master en chiropratique  et un diplôme supérieur universitaire en Chiropratique délivré par le Real Centro Universitario Escorial Maria Cristina de l'Université Complutense de Madrid et depuis 2009 à Barcelone.

… et le Centre Chiropràctic de la Columna Vertebral

À son retour de Californie, et après avoir exercé professionnellement à Paris et à Rome, le Dr Chiappinelli ouvre le premier Centre Chiropràctic de la Columna Vertebral à Sitges lors des Jeux olympiques de 1992. En raison du succès de ce premier centre, il décide d'en ouvrir un second à Barcelone en 1995.

Aujourd'hui, en collaboration avec son équipe de docteurs en chiropratique et en médecine manuelle, formés aux Etats-Unis, en Espagne et en France, le Dr Chiappinelli traite avec succès toutes les douleurs associées à la colonne vertébrale, le système nerveux et les articulations afin d’aider ses patients à atteindre leur potentiel de santé maximum.

Les docteurs des deux Centres Chiropratiques de Sigtes et de Barcelone participent régulièrement à des séminaires internationaux de chiropratique et de médecine manuelle afin d'être toujours à la pointe de ce domaine et de diffuser les dernières techniques mondiales dans notre pays.

Le Dr Chiappinelli et son équipe sont membres de l'Association espagnole de chiropratique (AEQ), chargée de réglementer, en Espagne, l'exercice de cette profession qui est reconnue par le Ministère de la Santé.

En nuestros centros de Barcelona y Sitges, ponemos a su disposición BONOS REGALO para una PRIMERA VISITA.

Pour plus d’informations appelez-nous
au 93 811 01 01

Ouvert le samedi
Nos FAQ
où vous trouverez des réponses et des conseils

Quelle est la différence entre un docteur en chiropratique et un « masseur »

Les docteurs en chiropratique sont des spécialistes des troubles de la colonne vertébrale et de comment ces troubles menacent et endommagent le système nerveux et la santé en générale. Ainsi, ils sont en mesure d'établir un diagnostic chiropratique afin de prendre les meilleures décisions concernant le traitement de leurs patients.

Prendre soin de votre dos, de votre corps et du système nerveux grâce à la Chiropratique garantit une vie beaucoup plus saine et une santé optimale.

Interviews, articles... le Docteur Chiappinelli et le Centre Chiropràctic de la Columna Vertebral de Sitges et de Barcelona dans la presse.