La saison des rhumes commence ainsi que le stress lié a la rentrée scolaire

C’est la rentrée des classes et, en automne, c’est aussi la rentrée de la saison des rhumes et des virus. Les écoles, les parcs et autres espaces sociaux deviennent des foyers d'infections où de nombreux parents regardent, impuissants, leurs enfants succomber aux attaques du rhume, de la grippe, de la gastro-entérite et d’autres infections virales.

Nous sommes habitués à associer l'origine du rhume au changement de température qui se produit durant cette saison. Cependant, bien que le froid soit un facteur qui véhicule l’infection, il n’est ni le seul facteur ni sa source originelle. Les virus ne disparaissent pas en été pour réapparaitre en hiver ; ils sont présents toute l'année et attendent le moment propice pour assaillir nos défenses.

Le déséquilibre du système immunitaire est dû à plusieurs facteurs auxquels nous ne prêtons pas une attention suffisante: l'alimentation, le changement de mode de vie et surtout, selon diverses études, le stress.

Le stress affaiblit le système immunitaire

Le système nerveux autonome se compose du système nerveux sympathique et du système nerveux parasympathique. Le premier est le responsable de l'accélération cardiaque, la respiration, la tension musculaire et la pression artérielle face à une réponse physique due à une situation d'urgence. En revanche, le système parasympathique est le frein qui restitue au corps son état normal. Si ce mécanisme ne fonctionne pas, le stress commence à s’accumuler.

Une activation prolongée du système nerveux et endocrinien a tendance à produire des effets négatifs sur le système immunitaire, selon John Sheridan, professeur à l'Université de l'Ohio (Etats-Unis), auteur de quelques-unes des études les plus approfondies sur les effets du stress sur le système immunitaire.

De ce fait, il est essentiel que notre système nerveux soit bien équilibré. Ainsi, le cerveau et le système immunitaire communiquent avec fluidité et le corps sera plus performant face à la lutte contre le stress.

La rentrée scolaire et le stress

Après l’été, période de détente et d’amusements, la rentrée provoque chez l'enfant un choc émotionnel qui est du au changement d’entourage et à la rupture du lien familial durant une grande partie de la journée. En outre, ils commencent de nouveaux rythmes : les activité frénétiques et les obligations scolaires.

Si l'enfant ressent une éventuelle aversion, son activité cérébrale et immunologique se verra touchée et laissera des traces sur sa santé. Les adultes subissent aussi ce phénomène appelé syndrome de la rentrée, mais ce sont surtout les enfants qui accusent ce trouble et risque de tomber malade plus facilement du fait que leur système immunitaire, en développement, est plus vulnérable. Parfois, l’affaiblissement du système immunologique est dû au changement de régime de la cantine scolaire ou d’une alimentation inadéquate.

L'Association Espagnole de Chiropratique (AEQ) recommande que l'enfant développe des habitudes de vie saines et entretienne un état émotionnel exempt de stress. Pour renforcer sa résistance au stress, l’association conseille, entre autres, une consultation chez un docteur en Chiropratique.

La chiropratique travaille sur la colonne vertébrale pour y corriger les vertèbres mal alignées (subluxations vertébrales) qui endommagent le système nerveux et modifient la fonction des nerfs qui se propagent vers les organes du corps depuis la moelle épinière.

Grâce à des ajustements vertébraux précis, le docteur en chiropratique corrige les déplacements vertébraux et rend au système nerveux sa capacité de transmission, libre d'interférences. Ainsi, l'ajustement chiropratique soulage la douleur du nerf, restaure la souplesse de la colonne vertébrale, favorise l'amélioration de la posture et aide à apaiser la tension musculaire causée par l’état de stress.

Conseils pour lutter contre le stress provoqué par la rentrée scolaire

Parmi les mesures de prévention contre le stress, les recommandations suivantes peuvent être adoptées:

Il faut réussir à ce que l’enfant considère l'école comme un endroit attrayant et amusant où il peut apprendre et partager dans un espace avec des collègues et des amis. Les heures de sommeil sont indispensables à la régénération du corps et de l'esprit. L’enfant doit adopter des horaires compatibles avec le nouveau rythme scolaire afin de ne pas perdre ses heures de sommeil. Il faut aussi une alimentation saine, équilibrée et variée. Un bon petit déjeuner est essentiel pour être énergique et performant en classe. Il doit manger des produits frais et faits maison en évitant les plats cuisinés. Augmenter la consommation d'aliments riches en vitamines et minéraux, en fruits, fruits secs et céréales riches en zinc, de légumes frais, de graines et de poissons gras riche en oméga3-.

La vitamine D est essentielle car elle participe à des processus importants tels que l'absorption et le maintien du niveau de calcium, indispensable au bon fonctionnement du système nerveux, des os et des dents. Si nous maintenons des niveaux adéquats de vitamine D, il est indispensable d’être exposé au soleil et à ses rayons ultraviolets. Pour cela, l'enfant doit jouer à l’air libre, surtout en hiver, pour que le système immunitaire puisse fonctionner à plein régime. La consommation de sucres, de sodas sucrés, de caféine, de gras devrait être réduite parce qu’elle a un impact négatif sur le système immunitaire. Faire du sport est sain pour le corps, surtout dans la phase de croissance. Si l'enfant tombe malade, il vaut mieux qu’il reste à la maison jusqu'à sa récupération. Ainsi, il pourra renforcer ses défenses avant de retourner à l'école. Pour garder le bon équilibre de la colonne vertébrale et du système nerveux, il est primordial de toujours demander conseil à un docteur en chiropratique même si les symptômes de la maladie ne sont pas visibles.

 

Références bibliographiques sur le stress et le système immunitaire

*Paul Rosch, MD; John Sheridan, PhD; The American Institute of Stress; MEDLINEplus Khansari, DN; Murgo AJ, Faith RE (1990). «Effects of stress on the immune system». Immunology Today 11:  pp. 170–175. PMID 2186751.Segerstrom, S.C. and Miller, G.E. (2004). Psychological Stress and the Human Immune System: A Meta-Analytic Study of 30 Years of Inquiry. Psychological Bulletin, Vol. 130, No. 4.

 

Liens utiles

Asociación Española de Quiropráctica (AEQ): www.quiropractica-aeq.com 
Asociación Española de Usuarios de la Quiropráctica (AEUQ): www.aeuq.net
Laquiropractica.info (Web divulgativa de la AEQ): http://www.laquiropractica.info.
Listado oficial de profesionales quiroprácticos acreditados en España: http://quiropractica-aeq.com/index.php?option=com_facileforms&Itemid=96 

En nuestros centros de Barcelona y Sitges, ponemos a su disposición BONOS REGALO para una PRIMERA VISITA.

Pour plus d’informations appelez-nous
au 93 811 01 01

Ouvert le samedi
Nos FAQ
où vous trouverez des réponses et des conseils

Quelle est la différence entre un docteur en chiropratique et un « masseur »

Les docteurs en chiropratique sont des spécialistes des troubles de la colonne vertébrale et de comment ces troubles menacent et endommagent le système nerveux et la santé en générale. Ainsi, ils sont en mesure d'établir un diagnostic chiropratique afin de prendre les meilleures décisions concernant le traitement de leurs patients.

Prendre soin de votre dos, de votre corps et du système nerveux grâce à la Chiropratique garantit une vie beaucoup plus saine et une santé optimale.

Interviews, articles... le Docteur Chiappinelli et le Centre Chiropràctic de la Columna Vertebral de Sitges et de Barcelona dans la presse.